Votre compte est en danger avec l’arrivée de cette nouvelle arnaque en France.

WhatsApp : une arnaque qui exploite votre gentillesse

Une nouvelle forme d’arnaque se répand en Espagne via WhatsApp, et il est important de prendre ses précautions pour éviter les mauvaises surprises. La garde civile de Navarre a récemment alerté les citoyens espagnols à ce sujet. Cette arnaque repose sur l’usurpation d’identité et se développe rapidement dans la péninsule ibérique. Voici comment elle fonctionne.

Un escroc tente de se connecter au compte WhatsApp de sa victime en utilisant son numéro de téléphone. La victime reçoit alors un code de vérification ainsi qu’un SMS d’une personne lui demandant de transférer le code d’erreur qu’elle vient de recevoir. Prise au dépourvu, la victime envoie le code de vérification, permettant ainsi à l’escroc de prendre le contrôle du compte WhatsApp.

Une fois connecté, l’escroc peut accéder à toutes les conversations de la victime ainsi qu’à son répertoire de contacts. Il répète ensuite le processus en tentant de se connecter au compte d’un des contacts, générant ainsi un nouveau code à six chiffres. Cette fois-ci, la personne concernée reçoit un SMS semblant provenir de la première victime, ce qui rend la demande encore plus crédible.

À lire Quelles autres options existent ?

Il est malheureusement probable que cette arnaque se répande également en France. Il est donc préférable d’être vigilant et de ne jamais transférer de code de sécurité à qui que ce soit, que ce soit à un inconnu ou à l’un de vos contacts. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à contacter la personne directement pour vérifier l’authenticité du SMS et de la demande.

Heureusement, WhatsApp a récemment introduit une nouvelle fonctionnalité de sécurité : la vérification par mail. Bien que cela rende la tâche plus difficile aux escrocs, il est important de rester vigilant en toutes circonstances.

pixdiscount.fr - Trouver tout sur les promotions du jours est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :