Pourquoi Twitter envisage de poursuivre Meta en justice ? L’application avec 100 millions d’abonnés est déjà en péril.

Lancement tonitruant pour l’application Threads de Meta : déjà 100 millions de comptes

Même si l’application Threads n’a pas encore débarqué en France en raison des réglementations européennes, le concurrent de Twitter made in Meta a atteint le cap des 100 millions de comptes en seulement 4 jours. Pour mettre en perspective, ChatGPT avait atteint ce chiffre en 2 mois…

Cette réussite fulgurante et d’autres éléments ont attiré l’attention d’Elon Musk, au point que Twitter (plus précisément X Corp) a menacé de poursuivre Meta en justice. Découvrez pourquoi le réseau social de l’oiseau bleu attaque Threads.

X Corp, la société d’Elon Musk, a envoyé une lettre et un e-mail à Mark Zuckerberg, indiquant qu’elle se réservait le droit de porter plainte contre Meta. La raison évoquée est un vol de propriété intellectuelle.

À lire Est-ce que les offres payantes telles que Twitter Blue et Meta Verified vont les permettre d’éviter la faillite ?

lettre twitter meta

Deux vols de propriété intellectuelle sont mis en cause dans cette lettre adressée par X Corp :

  • La fonctionnalité que Threads souhaite mettre en place pour regrouper des informations provenant d’autres réseaux sociaux (dont Twitter).
  • Les développeurs ayant travaillé sur Threads avaient été licenciés de Twitter quelques mois plus tôt.
Il semblerait effectivement que les génies renvoyés soient allés voir ailleurs.

Une copie un peu trop évidente de Twitter qui agace ?

Pour l’instant, Threads se différencie de Twitter en n’offrant pas les fonctionnalités de hashtag, de recherche de messages et de messages privés. Cependant, toutes les autres caractéristiques de la nouvelle application de Meta sont extrêmement similaires, laissant planer le doute quant à une éventuelle intégration de ces différences par le biais de futures mises à jour.

Visiblement agacé, Elon Musk multiplie les tweets visant son concurrent ces derniers jours (certains étant de mauvais goût) :

Traduction : « Zuckerberg est un cocu » / « Je propose un concours de b*te »

Même si la lettre de X Corp ne mentionne pas de poursuite judiciaire immédiate, Meta est tout de même chargé de conserver tous les dossiers relatifs au développement de Threads et aux recrutements du personnel. Il reste à savoir si cette lettre était un simple avertissement ou une première étape vers un procès, ce que nous découvrirons dans les semaines à venir.

En résumé, voici l’origine du conflit entre Zuckerberg et Elon Musk :

https://twitter.com/XAI_ERC20/status/1678098230016372738

pixdiscount.fr - Trouver tout sur les promotions du jours est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :