Tesla développe une version de Waze pour la détection des radars et élimine l’application mobile.

D’après un pirate informatique, Tesla s’apprête à déployer une nouvelle fonctionnalité sur son système GPS qui permettra enfin aux conducteurs de voitures électriques de se passer de Waze.

Les voitures Tesla ont de nombreux avantages pour les conducteurs : elles sont moins polluantes, ont un design soigné et offrent de nombreuses fonctionnalités. Cependant, un point faible continue d’affecter leur image : l’absence de détection des radars sur le GPS intégré.

C’est la raison pour laquelle de nombreux utilisateurs continuent d’utiliser l’application mobile Waze plutôt que l’écran de contrôle de leur Tesla. Ce problème pourrait cependant trouver une solution grâce à une prochaine mise à jour prévue pour la fin du mois de décembre.

À lire Comment recharger sa voiture électrique sans dépenser un euro à la borne ? 4 astuces pour trouver des points de recharge gratuits.

Le GPS de Tesla pourra enfin détecter les radars

C’est @greentheonly, un pirate informatique, qui a révélé l’existence d’une version bêta 11.4.8.1 qui inclut, entre autres, la détection des radars fixes, mobiles et des feux rouges sur Teslamaps !

Le pirate informatique a également partagé les logos qui seront utilisés pour signaler les radars, les excès de vitesse et les feux rouges, mais une question reste en suspens pour le moment : ce système sera-t-il autorisé en France ?

Un système limité aux États-Unis ?

En théorie, les nouvelles fonctionnalités devraient être déployées le 27 décembre et offrir un beau cadeau de Noël aux propriétaires de voitures Tesla. Cependant, on ne sait pas encore comment Elon Musk prévoit de repérer les fameux radars :

  • Grâce à un détecteur de radar : cette option est interdite en France, mais légale aux États-Unis (sauf en Virginie, à Washington et à proximité des zones militaires).
  • Grâce à une application communautaire : cela permettrait de maintenir les informations à jour.
Une voiture se fait flasher par un radar
Peut-être que votre Tesla vous permettra d’éviter ce flash…

Autre point à noter, si l’on se base sur les logos partagés, l’application Tesla semble faire la distinction entre les différents types de radars : vitesse, feux rouges, etc. Cependant, en France, les GPS doivent indiquer des « zones de danger » et non des « radars ». Il est donc probable que cette option soit disponible uniquement aux États-Unis, à moins qu’elle ne soit modifiée pour la France avant le 27 décembre. Affaire à suivre.

pixdiscount.fr - Trouver tout sur les promotions du jours est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :