Les pneus indéfectibles de la NASA seront bientôt disponibles pour le grand public.

La NASA a déjà développé des pneus sans chambre à air pour ses véhicules et cette innovation va bientôt s’étendre aux vélos grand public : est-ce vraiment la fin des crevaisons ?

Les pneus increvables ne sont pas une nouveauté pour la NASA. En effet, pour rouler sur la lune, l’agence spatiale américaine avait développé (avec la société Venturi) des pneus sans chambre à air capables de résister à -150°C et de parcourir plus de 1000 km. Aujourd’hui, c’est The Smart Tire Company qui reprend le même système et propose d’équiper votre vélo de pneus increvables. Zoom.

Le pneu développé par The Smart Tire Company – et nommé METL – repose sur un mélange de nickel et de titane pour former du Nitinol. Une fois qu’on a dit ça, on n’est pas plus avancé, alors, comprenez que cette matière est très élastique, mais qu’elle peut également être dure comme du béton.

À lire Comment recharger sa voiture électrique sans dépenser un euro à la borne ? 4 astuces pour trouver des points de recharge gratuits.

Esthétiquement, le pneu ressemble à une cotte de maille qu’on aurait enroulée autour d’une jante, mais il existe aussi dans un visuel bleu translucide qui donne un aspect moins lourd au vélo.

De plus, ce matériau magique reprend toujours sa forme initiale : un point essentiel si on ne veut pas se retrouver avec un vélo aux roues carrées…

Déjà 2 ans que le projet existe

Une véritable nouveauté ?

Comme nous l’avons dit au début, les pneus increvables existent déjà à la NASA depuis un moment. The Smart Tire Company propose donc une solution pour le grand public mais elle est loin d’être la seule dans ce domaine.

Par exemple, on peut déjà voir des projets similaires chez Michelin qui compte équiper votre voiture avec des pneus plus écologiques imprimés en 3D.

À lire La production d’une célèbre marque allemande de voitures électriques est réduite en raison de ventes insuffisantes

Utilisera-t-on vraiment de tels pneus ?

Plusieurs contraintes viennent limiter le projet de pneus increvables pour le vélo.

Pas de gestion de la pression

Il s’agit d’un pneu standard, vous ne pourrez donc pas le gonfler ou le dégonfler pour adapter la dureté de votre pneu aux surfaces sur lesquelles vous allez rouler…

Il est donc fort probable que les grands amateurs de cyclisme conservent leurs pneus contenant une chambre à air, qui ont l’avantage d’être plus facilement adaptables.

pneu increvable under pressure
En voilà un pneu qui ne sera jamais sous pression.

Des pneus increvables mais pas immortels

Certes, vous ne risquez pas de crever votre pneu en roulant sur un caillou pointu ou un clou qui traînerait sur la chaussée, mais cela ne signifie pas que le METL ne s’use pas.

À lire Une première historique !

La marque précise sur sa page Kickstarter qu’il faudra changer de pneu tous les 8 000 à 13 000 kilomètres.

On pourrait alors penser que ce n’est pas vraiment un point négatif étant donné que des pneus classiques doivent être changés tous les 3 000 à 7 000 kilomètres, mais il est évident que le prix n’est pas le même…

pneu increvable METL vélo
Il n’y a que ta cotte de maille qui m’aille.

Un prix qui ne manque pas d’air

Si vous achetez simplement les deux pneus et que vous les installez vous-même : vous devrez compter 500 $ ! Si vous ajoutez des jantes en carbone, le prix passe à 1 300 $ et peut même atteindre 5 000 $ si vous souhaitez y ajouter des couleurs.

Le projet a été largement financé et la marque devrait commencer les livraisons à partir de juin 2024.

À lire Comment choisir pour 2024 ?

pixdiscount.fr - Trouver tout sur les promotions du jours est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :